jeudi 6 janvier 2011

SENTENTIA

    Ce que je voudrais avec mon premier livre, c'est qu'il soit moins prétentieux que le second.

4 commentaires:

  1. Attention à ne pas manquer d'ambition, pour un début, non plus.

    Ribus impar, évidemment :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci de votre visite.

    Natacha, j'ai mis un temps à saisir - si je ne me trompe pas - " nec pluribus impar ", ce casse-tête à traduire ce qui servit de devise à Louis XIV. Roi? Hum, je ne sais pas encore ce que je ferai quand je serai grand.

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  3. Non, vous ne vous trompez pas :)

    J'ai pris le risque du remplacement du "nec" par le "non", pensant que je serais certainement entendue :)

    RépondreSupprimer