vendredi 14 octobre 2011

RETOUR DE L'ILE D'HOUAT

Pour Monsieur mon fils, à l'occasion de ses treize ans.


C'est serré entre le vent et le vent
C'est moi
Les mains dans les poches
Les mains plongées dans ne rien faire

Il faudrait autre chose que moi
Il faudrait autre chose que les autres

 C'est immense entre le vent et le vent
C'est moi
A l'avant de l'océan de moi

Le plus long de mes cheveux
Est celui qui est resté le plus près
De l'île
Qui s'éloigne 

3 commentaires:

  1. Magnifique.Un instant de vie saisi dans les mots et le vent.

    RépondreSupprimer
  2. Joyeux anniversaire "Monsieur son fils"

    RépondreSupprimer
  3. Ca fait naître de belles images dans la tête tout ça ...

    RépondreSupprimer