vendredi 16 décembre 2011

YS

1




Nue et nue dans le temps tout entier, nue est l'absolue.


Mots sont aussitôt. Et pour précipiter et pour précipiter.


Mots qui sont l'habillé de l'abîme. Pas des mots mais des mots, et qui la stoppent,

L'horloge.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire