lundi 16 janvier 2012

MARGINALIA

     J'avais ajouté deux commentaires à mon précédent post. Je me permettais de le signaler ici car tout allait si vite, de nos jours, que nous n'avions guère de temps pour rien.

1 commentaire:

  1. admin. Sur "rien", consulter justement les précédents commentaires. Allez, promis, demain vous alliez avoir un beau poème.

    RépondreSupprimer