samedi 21 janvier 2012

VARIANTE PONCTUÉE AUGMENTÉE D'UN AUTRE POÈME

Dormons. Et passent
Peuples sans nombre,
Comme gravitent les étoiles.








Non. Là je suis assis
Sous les nuages. Dont chacun
Enferme une paix - bien à soi.

  
" Jetzt aber sitz'ich unter Wolken (deren
Ein jedes eine Ruh' hat eigen) ".

                             Hölderlin.






       










 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire