jeudi 6 septembre 2012

CONFIDENCE : PQ LA SUPPRESSION DE L'ALLEMANDE DANS LA SUITE N°2

, de maison     Voyez-vous je n'étais guère content de mon potager. Pas satisfait de ce que j'appelais (sottement) deuxième suite française. J'en avais même supprimé l'Allemande entre le Prélude et la Courante. Nul doute que les collectionneurs et les fanzines allaient se déchaîner ! Et, dehors rien n'allait : les abeilles avaient dû de n'être pas mortes au fait de n'être pas aller butiner : il pleuvait trop. Et puis pendant qu'il pleuvait à torrents (je parlais du mois de juillet en France) la sécheresse persistait. Car l'eau ne pouvait plus entrer dans la terre. Trop de béton, trop de canalisations.

3 commentaires:

  1. Ce brouillon m'a échappé et… et finalement je vous le laisse. Je ne sais pas du tout si j'ai tort ou si j'ai raison. Le Blog est chose incertaine, l'amitié non. 
    … Mais le Blog est aussi publication en ligne. Je promets d'essayer de bien me tenir. Après tout, aujourd'hui, il y a des bonus partout.

    RépondreSupprimer
  2. Je pense aussi que ceux qui butinent devront payer un jour la note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'ac, et surtout avec votre pseudo. Pour que nos enfants bouffent des Chocapic, nos champs ressemblent à peu près à la mort. Pas d'arbres, pas d'hommes, pas d'oiseaux, pas d'insectes. Un peu de vaches énormes, d'enfants au ventre énorme, mais sans dents.  

      Supprimer