lundi 29 octobre 2012

UN POEME BIEN TOUT SEUL

                               
               Pour… eh bien pour Valérie, forcément.



 
L'enfance on est seulement soi, et pluie ou fille c'est des barreaux dans l'automne, 

On a des pleurs on a une cabane de genoux on a tous ces cheveux mal caressés,


Une tête trop légère ou trop bleue une tête c'est peut-être la mer  en trop moins infinie.


Et vieillesse est vieillesse avec genoux sans la cabane avec l'enfance avec,


et puis des tas d'automnes, de choses drôles, de choses, quoi.


On a des pleurs. Et pluie ou fille, c'est des barreaux dans l'automne.
  

3 commentaires:

  1. Beau texte, Alen !
    Et tellement vrai !
    Bonne Samain à tous.
    Marcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marcus. Samain n'est pas mon moment préféré. Mais bon, c'est pour ça que c'est une fête. Envie de te voir.

      Supprimer