dimanche 23 décembre 2012

JOYEUX NOEL

NEIGE EN NOVEMBRE, NOEL EN DECEMBRE.
(Proverbe du Hurepoix).

A vous qui teniez ce petit fil, je souhaitais une heureuse fête de la Nativité. Je ne pouvais vous offrir que quelques imparfaits du subjonctif, manie bien innocente, pour moi les plus délicieux chocolats. Allions-y, j'avais très peu de minutes à moi. Voyions, ton épique, bon, voilà. Qu'Isis serrât bien fort son Horus, que Marie fît de même, que les mal nourris de toute nourriture se goinfrassent de lumière renaissante. Qu'aux terriers la couleuvre entourât le lérot pour la trêve hivernale. Que les bourses se tussent. Que les mauvivants se corrigeassent. Que les solitaires le fussent. Que fêtards et queutards festoyassent et fourrassent. Que Corydon eût Corydon et Sapho Sapho. Que les enfants prissent soin de faire don des jouets mal venus sur les sites idoines qui existaient. Qu'on ne rompît que modérément l'obscurité réclamée par une partie de la Terre. Que les suicidants y parvinssent ou trouvassent, pourquoi pas ici, la joie d'y renoncer. Que les vieillards déglutissent correctement leur marron glacé. Qu'à la fin des Saturnales les esclaves devenus leurs maîtres le restassent. Et même si le personnage faisait ronchonner Alen depuis sa tendre enfance (j'avais peur de lui), que le Père Noël descendît, s'il osait.

Joyeux Noël à tous. 

   

4 commentaires:

  1. Le Père Noël est un odieux bourgeois réctionnaire. Il est contre la retraite à 60 ans.

    RépondreSupprimer
  2. Voilà qui m'éclaire, Cégétiste. J'espère au moins qu'il cotise au lieu de faire de l'assistanat.

    RépondreSupprimer
  3. C'est donc une lumière de plus pour ce Noël 2012 (10/10/2014).

    RépondreSupprimer