jeudi 23 octobre 2014

SUIVANTE !

Elle, la lune est son esprit
Et parfois une louve,
Une louve couvée de son enfant.

Rose surprise à ta guêpe,
Tu me donnerais ton cœur
Contre mon silence ?

J'errais dans de Hautes Erres
De nuit croisant recroisant les étoiles
Fou j'ignorais pourquoi

Museau mangé d'une belle Arabe
Ai-je droit d'entrer un peu 
Dans de ce rêve cerné ?

De nuit de nuit croisant 
Recroisant les étoiles
J'étais je crois le silence
-lui-même-   

J'errais, je crois,
Avec mon ami le froid.
On cherchait... un côté.

Mon âme ? En Amérique.
Et, très tremblant de mon enfant,
Je brûlais, bien limpide.

On est nu sans accordéon.
Dis-moi qu'on revient de Syrie
Puis ce sera l'été.

Oui. J'ai cru une louve louve
Et elle est tombée antique.
Où vont-elles dans les rues,

Où vont-elles au dehors ?
O ma rose et ma guêpe
Croyez-moi je ferai silence.

Mon froid, la louve est morte.
Errons encore et puis rentrons
Arracher à elle-même une fille.

De pays en pays dévastant
Dévastant des pays
J'étais je crois son rire
- lui-même.












  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire