jeudi 3 septembre 2015

LA BERGERE EST UN LOUP POUR L'HOMME




Moi, sûrement encore moins poète que lui, Pierre Peuchmaurd, que je viens de citer, vouliez-vous un autre titre d'un film non filmé par lui, ah, il est cinq heures du mat...  un film de qui déjà, je n'ai que son nom à la bouche, là, avec Bernard Blier et tous les autres que même mes enfants ils ont l'air de préférer à leur époque celle de juste avant que je bosse encore, j'avais à me méfier de ces surchauffes et de ces heures-là. Ben me le fais pas dire. 

Un autre : DONNER LA VIE, C'EST GONFLER LES STATISIQUES DE LA MORT. En ôtant la virgule, encore un titre de film. Pas de Bergman, c'est sûr. 

Oh, et là. L'ANGOISSE DE LA PAGE BLANCHE QUI LE SERAIT BIEN RESTEE.

FORMULER UNE ROQUETTE.

CETTE OBSCURE CLARTE QUI TOMBE DU VASISTAS.

Ouah la filmographie !

LE BEAU BRUN DE FILLE *

1 commentaire:

  1. Pierre Peuchmaurd, Aphorismes complets, éd. l'Oie de Cravan, Montréal. / Peuchmaurd m'a fait momentanément rêver à des films de... enfin de... et à des romans de Simonin. Mais Peuchmaurd dit aussi :

    RépondreSupprimer