jeudi 8 octobre 2015

ADAM LALOUM

Responsable de ce genou
Si peu des chats et de mon âge
Monsieur Laloum ne soyez pas jaloux
J'aime Lise et lire et Lise
Aucun je entre nous
J'ai à vieillir et à aimer
Seuls ceux qui vous sont inconnus

Etrange lucidité soudaine
D'autant violente dans la Troisième
Que ce début rageur d'une fugue
En la marche funèbre
Et le début de la Septième
Encore une promesse non tenue
Parlant des symphonies des seules

Impossible de ce genou
Et de la fouine qui couine
Oui elle est là hors du jardin
Et Lise est là sage et sauvage
Monsieur Laloum loin d'un piano
Vous voici responsable
D'aucun d'entre nous deux














1 commentaire:

  1. En ce moment je me sens beethovénien, Bien ou mal grâce à vous. J'étais si tranquille avec Rameau et les Stones, et même Cure.

    RépondreSupprimer