mardi 6 octobre 2015

ESPECE DE TANKA SUIVI D'ESPECE DE HAIKU

Pour Lise Berthaud.


Etre grand parleur
Peu verbeux
Sans compétence
Serait-ce cela
Admettre
Etre poète ?

           *


O vieil érable,

Quel instant !
Tu insistes ? Soit.



2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup es derniers poèmes en gras. ils ont la tristesse élégante quand la souffrance y transparaît à chaque ligne. Je regrette pour toi la douleur que tu peux éprouver même si elle suscite ces beaux poèmes. je les comprends mieux que les commentaires que tu laisses parfois en bas de mes pages.

    RépondreSupprimer
  2. Merci, ami. Pas tant de souffrance peut-être. Je reconnais que ce que j'écris ne respire pas la joie, mais je suis plus joyeux je crois que ce que j'écris. J'avalerai ma langue avant de commenter chez toi. Grand merci à toi d'être venu.

    RépondreSupprimer