samedi 20 février 2016

NEO DICO SANS NUMERO DEPUIS LISE

Ce titre serait long, cherchez en 2015.

AEROPORT.  Il n'y en a que trois au monde, un à Boston, un autre à Roissy (actualité familiale). Le troisième, là, près de Nantes, en belles terres de fermes et de landes, je vous le dis : il n'est pas encore là, autant pour mon semblable que pour le triton à crête. On va se battre. Et aujourd'hui se battre, ça marche.

AFFICHE. Interdite ici ou là depuis la loi de 1881. Mais quand c'est un grand photographe  et que ça fait bien de photographier de la misère ou des sables, autant cacher les belles grilles du Luxembourg, qui, elles, demandent le regard, au lieu de vous imposer l'idée que vous avez déjà bien de la chance d'être devant elles et non pas au Lesotho.

BOUGIE. Très employé comme menace par les pro-nucléaire, contrairement à la chandelle ; que je leur souhaite de pouvoir tenir, au moins leur femme sera heureuse.

CHEF D'ORCHESTRE. Franchement, contrairement au pianiste, on pourrait être à sa place. Mais je respecte le mystère, puisqu'ils ont l'air d'accord.

CLEMENCEAU.  Hurlait aux nénuPHars d'aller au front (ami de Monet). C'est aussi un arrêt de bus.

CROTTE. Truc de chien, pas de moi. Ou de trottoir, pas d'elle.

GARE DE... Non, c'est un secret, cette petite-là, pendant que les trains vides y s'arrêtent encore.

GROUIN. Mais non, islamiste, une pointe, juste une pointe. Mais non, pas celle-là.  Des rochers. En plus ça souffle, un cochon n'y tiendrait pas. Alors jeune Madame cadette Ministre, vous y tenez vraiment à cette réphorme ? C'est vraiment le moment de diviser tout le monde ?

MERCI DE VOTRE COMPREHENSION.  Ça jamais. Présentez d'abord vos excuses, nous les examinerons, et nous les accepterons peut-être. Tout ce que ça nous dit c'est allez vous faire foutre entre caténaire et suicidaire. (usager des transports)

MONET.  Il peignait les morts qui flottaient à Giverny (ami de Clémenceau). C'est aussi une adresse dans le quartier des peintres.

PIAT, Jean.  Sans rire, je souhaite au comédien qui m'a soigné l'angoisse, appris la comédie, et appris à transmettre un peu, d'avoir bien joué ce soir s'il y avait spectacle, aux Bouffes Parisiens. Et je le remercie pour à peu près tout. Je pense à quelqu'un, parlant de lui, sans m'autoriser à la citer car ceci est publication et c'est plutôt par petits SMS que jusqu'ici nous nous aidons l'un l'autre.

VACHES.  On se plaint qu'elles sont maigres une fois qu'on les a bouffées.

VALLAUDBELKALEPEN.  Histoire compliquée. N'est-il pas tard mon enfant pour te la raconter ? Chut, il dort.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire