lundi 22 février 2016

UN POEME PAR JOUR EN TON ABSENCE X

Pourquoi me réveiller encore
Mon regard retarde le monde

Je suis vautré sur le trottoir
Ma fille venue chez moi par un passage

N'ayez besoin que de vous tous
Peu d'attention aux satellites

Chien te laisser lécher l'orteil ?
Ce matin oui car tu apprends si bien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire