samedi 2 avril 2016

SUBSTANCE DU LABYRINTHE XIX

Car ton pays se meut.
Tu vois quelques jonquilles
Installer tel ou tel printemps ?
Les filles sont ces malheureux toi
Egarées toi tel ton alcool

Une peau inaccessible
Elle sent ses yeux vois-tu
Entre les cuisses attend le sang
Près de la bouche il y a ces cris
Et tous ces bras ! Qui tentent l'Un.




Extrêmes, à qui équivaloir ?
Egarer mon dédale
Epuiser un monstre le même
Saisir la première main qui danse
Sourire en larmes du cosmos









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire